Régénération osseuse

Qu’est qu’une régénération osseuse ?

image-greffe-osseuse

Quand l’os autour de la dent se réduit suite à une extraction dentaire ou bien à une maladie parodontale, son volume devient insuffisant pour l’ancrage ultérieur d’un implant. Il est donc nécessaire de suivre un traitement de régénération osseuse, appelé aussi greffe osseuse. Pour ce faire, les praticiens du Cipe utilisent un substitut osseux issu d’un biomatériau au lieu de prélever de l’os sur le patient. L’introduction de ce biomatériau dans la zone atrophiée, permet de préserver et d’augmenter le volume osseux.

La régénération osseuse est-elle toujours nécessaire avant la pose d’un implant?

Le traitement de régénération osseuse est prescrit uniquement quand le volume de l’os est insuffisant pour la pose ultérieure d’un implant dentaire. En effet, pour poser solidement un implant avec un résultat esthétique optimal, il doit y avoir suffisamment d’os, en hauteur et en épaisseur, pour l’accueillir et soutenir la gencive.

Quelles sont les principales causes du déficit osseux autour des dents ?

Le vieillissement et les maladies parodontales (parodontite chronique) constituent les causes les plus fréquentes des atrophies osseuses au niveau des mâchoires. Les traumatismes, comme les accidents provoquant la fracture de la mâchoire ou bien les extractions dentaires, peuvent également entrainer l’atrophie de l’os et des tissus mous autours des dents.

Intérêt des plaquettes autogènes

L’utilisation des plaquettes autogènes est un procédé permettant d’accélérer la régénération des tissus par l’utilisation de son propre sang. Les plaquettes  sont l’un des composants de notre sang, tels que les globules rouges et les globules blancs. Elles possèdent de nombreux facteurs de croissance, véritables vertus physiologiques naturelles  ayant un pouvoir régénérant important.

L’intérêt majeur de ce produit autogène  (issue de son propre corps) est l’absence totale de risque de réaction allergique ou de rejet. 

Comment se déroule un prélèvement plaquettaire (PRF) ?

 Captation et application des plaquettes autogènes : Step by step 

  1. L’intervention se réalise dans un bloc opératoire du Cipe, suivant  notre protocole rigoureux d’asepsie
  2. Une simple et rapide prise de sang s’ensuit afin de recueillir quelques millilitres de votre sang.
  3. Le sang est introduit dans une centrifugeuse, en quelques minutes une phase enrichie en plaquettes est isolée
  4. Le concentré des plaquettes est alors prêt pour être appliqué dans les zones nécessitant une cicatrisation osseuse et/ou muqueuse.

Régénérations osseuses et implants

image-greffeCertaines conditions doivent être réunies pour pouvoir extraire et poser des implants dentaires au cours de la même séance chirurgicale :

Le patient idéal doit être en bonne santé et avoir une hygiène buccale satisfaisante.

Le patient doit aussi avoir un volume et une densité osseuse suffisants pour accueillir l’implant et réduire le temps de cicatrisation. Si l’os est déficient, il est possible de réaliser une augmentation osseuse sans prélever votre os. La Régénération Osseuse Guidée (ROG) permet la prolifération de cellules ostéoprogénitrices en provenance du sang grâce à l’introduction d’un biomatériau.

Afin de laisser la liberté de choix aux patients, le Cipe propose trois types de matériaux de comblement :

  1. D’origine végétale, il s’agit d’un matériau dérivé de l’alque rouge marine, très semblable à l’os humain.
  2. D’origine synthétique, désigné aussi d’alloplastique.
  3. D’origine animale, désigné aussi de xénogreffe, quand il provient du bovin.
  4. D’origine humaine, appelé aussi allogreffe, il est commandé dans une banque spécialisée.

Ces biomatériaux, conditionnés en flacon stérile, serviront de trame à l’édification d’un nouvel os. Après leur stabilisation par une membrane résorbable, il faudra attendre la formation du volume osseux durant 4 à 6 mois avant de pouvoir poser l’implant.

Attention !
Le succès de la chirurgie implantaire ainsi que la pérennité des implants dépendent en grande partie de l’évaluation de la qualité et la quantité osseuse disponible

Le Cone beam

DSC_2242La réalisation d’examens radiologiques est donc indispensable à la planification de toute pose d’implant.

Le CIPE dispose d’un Cone Beam qui réalise des radiographies panoramiques de vos dents en 2D et des clichés en 3D. Il permet de vérifier rapidement la qualité et la quantité d’os présent sur le futur site d’emplacement de l’implant.