Parodontologie

gingivitesQu’est ce que la parodontologie ?

La Parodontologie est une spécialité de la médecine dentaire. Le Parodontiste est un Chirurgien dentiste qui a suivi un enseignement postuniversitaire (1 à 3 ans) spécialisé dans le traitement de la gencive et des maxillaires. Son rôle est de prévenir et diagnostiquer les maladies des gencives et de l’os.

Les maladies de gencives concernent tous les âges et constituent la cause principale de perte de dents (75%) chez les adultes.

Maladies parodontales

Les Gingivites et Parodontites sont des infections bactériennes qui détruisent les tissus qui entourent et supportent les dents (le parodonte).

La plaque dentaire qui contient ces bactéries est la cause des maladies parodontales. Quand la plaque dentaire n’est pas bien éliminée au brossage, elle durcit et forme le tartre. Une fois le tartre formé, il ne peut plus être éliminé avec une simple brosse à dents. Le détartrage devient alors le seul traitement pouvant éliminer ce dépôt nocif pour votre santé buccale.

Les Gingivites

Capture d’écran 2015-03-19 à 21.44.08Les Gingivites sont des infections du parodonte plutôt bénignes et plus faciles à traiter car les bactéries n’ont atteint que la gencive. Dans les gingivites, les bactéries s’accumulent à la jonction entre la dent et la gencive et se manifestent par des inflammations localisées.

En cas d’atteinte, les praticiens du CIPE procèdent à un nettoyage complet de la bouche pour arrêter net le processus inflammatoire infectieux. Un détartrage manuel est souvent suffisant. Sinon, un traitement au laser doit être diagnostiqué afin d’éliminer le tartre en profondeur. Après ces traitements de décontamination, des instructions d’hygiène buccodentaire vous seront transmises afin d’adopter un brossage efficace chez vous avec les instruments adaptés : brosse à dent, fil dentaire et/ou bossettes inter dentaires.

Les Parodontites

Capture d’écran 2015-03-19 à 21.45.59Les Parodontites sont les maladies du parodonte les plus graves, car à ce stade les bactéries ont atteinte le ligament et l’os c’est à dire, les tissus qui soutiennent la dent.

Lorsque le tartre et la plaque dentaire s’infiltrent sous les gencives, ils peuvent entrainer la perte des dents et retentir sur votre santé. Le traitement des parodontites exige par conséquent une décontamination plus poussée.

Des séances au Laser sont souvent suffisantes pour détruire les bactéries en profondeur.

Dans certains cas, le recours à la chirurgie parodontale est nécessaire pour accéder aux racines dentaires ou bien pour procéder à des greffes osseuses afin d’améliorer la régénération de l’os perdu.

Quand les gencives ont régressé, les praticiens du CIPE pratiquent une chirurgie plastique parodontale qui consiste à greffer la gencive manquante afin de supprimer les sensibilités dentaires et rétablir l’harmonie esthétique du sourire.

Attention aux symptômes ! 

  • Inflammation de gencives, rougeurs
  • Saignements des gencives lors du brossage des dents ou bien de façon spontanée
  • Une gencive rétractée, faisant apparaître la dent plus longue
  • Mauvaise haleine persistante
  • Présence de pus ou d’abcès entre la gencive et les dents
  • Dents qui bougent et/ou qui se déplacent en créant des espaces entre les dents
  • Un changement dans l’adaptation de votre prothèse
  • Douleur ou hypersensibilité des dents ou gencives      

Nous vous conseillons d’informer rapidement votre Chirurgien dentiste ou Parodontiste si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes car l’absence de traitement entraine inévitablement la perte des dents.

La prévention une priorité

detartrage
Traiter les maladies parodontales de manière précoce, évite les complications ultérieures et limite les dépenses.

Pour éviter la récidive des maladies parodontales et garder vos gencives, vos dents ou vos implants sains, les praticiens du Cipe conseillent une thérapeutique de maintenance plusieurs fois par an, selon les cas.

En quoi consiste une séance de maintenance au Cipe ?

Capture d’écran 2015-03-20 à 10.59.49

 

Une séance de maintenance dure 45 minutes au Cipe. C’est le temps qu’il faut pour pouvoir réaliser un détartrage complet. Cette séance de maintenance comprend également un examen préalable de l’ensemble de votre bouche.

Voici le programme personnalisé de maintenance étape par étape

  1. La séance débute toujours par un examen clinique précis de vos dents et vos gencives
  2. Ensuite nous mesurons, s’il y a lieu, la profondeur des poches parodontales
  3. S’ensuit une appréciation de votre hygiène buccodentaire et si necessaire, nous abordons la mise en pratique d’une technique plus appropiée avec des instruments adaptés
  4. Nous réalisons enfin le détartrage approfondi de vos dents ou de vos implants lequel comprend un nettoyage mécanique (manuel) et ultrasonique, suivi d’un polissage (aéro polisseur)
  5. Pour terminer, si necessaire, un examen radiographique est prescrit

Questions / Réponses

Quand dois-je suivre un programme de Maintenance (détartrage approfondi)?

Après un traitement parodontal et/ou implantaire, il est important de suivre un programme de maintenance régulier. La maintenance a pour objectif de prévenir les récidives de la maladie.

  • La fréquence des visites sera déterminée par : le type de maladie parodontale et sa gravité
  • le type de traitement parodontal ou implantaire mis en œuvre
  • la qualité de votre réponse au traitement
  • la quantité de plaque dentaire et de tartre formé entre deux RDV

De manière préventive il est conseillé de faire un bilan 1 fois par an et 2 détartrages par an. Mais il convient de demander l’avis de votre Chirurgien dentiste ou Parodontiste car la fréquence des visites s’adapte à l’état de votre santé parodontale.

Quels sont les facteurs qui favorisent l’apparition des maladies parodontales ?

En parallèle des infections microbiennes, premières responsables des maladies parodontales, un certain nombre des facteurs favorisent la progression des infections en générale : 

  • Les habitudes alimentaires peuvent agir négativement sur la santé bucco-dentaire
  • le stress peut diminuer votre capacité à vous défendre contre la maladie
  • les patients fumeurs ainsi que les diabétiques présentent plus souvent des problèmes parodontaux
  • Les maladies qui entravent le système de défense de l’organisme, comme la Leucémie et ou le SIDA, peuvent aggraver fortement l’état des gencives

Comment peut-on limiter la formation de Tartre ?

  • La meilleure manière de prévenir la formation de plaque dentaire et de tartre est de se brosser minutieusement les dents après chaque repas (2 fois par jour minimum).
  • L’utilisation du fil dentaire après le brossage des dents est également recommandée.
  • Il est important de surveiller la formation de plaque dentaire afin de consulter votre Chirurgien dentiste ou Parodontiste avant la prolifération des bactéries.

Bien que la formation de tartre soit variable selon les individus, de manière générale, il est parfois difficile d’éviter la formation de plaque dentaire et de tartre dans les zones difficilement accessibles et cela même avec un brossage régulier et efficace.

Le Détartrage est-il douloureux ?

Pour la plupart des patients, le détartrage n’entraine aucune douleur. L’acte se fait d’ailleurs sans anesthésie.

Pour enlever le dépôt de tartre sans affecter l’émail des dents, les praticiens du CIPE se servent des instruments ultrasoniques et du laser. Des techniques plus rapides et plus confortables.

Pourquoi les séances de Maintenance sont-elles rentables ?

Le proverbe d’Hippocrate « Mieux vaux prévenir que guérir » prend tout son sens dans le domaine de la santé buccale. La prévention des maladies parodontales avec des séances régulières de détartrage, évite non seulement la douleur et l’inconfort des gencives atteintes des parodontites, elle s’avère également moins couteuse à long terme.

Les visites de maintenance vont vous permettre de prévenir d’éventuelles pertes dentaires ou des échecs implantaires. En traitant précocement ces pathologies, on évite les complications ultérieures qui sont souvent plus couteuses.

Quelles sont les Recommandations à suivre après un détartrage des dents ?

Pendant 6 heures après le détartrage, il est recommandé de ne pas fumer ni consommer des aliments qui pourraient colorer vos dents.

Y a t-il une influence du tabac sur les gencives ?

Le tabac est un facteur de risque reconnu dans le développement et la progression des maladies parodontales.

L’influence du tabac est liée à ses nombreux composants nocifs, avec en particulier la nicotine.

Le tabagisme est mis en cause dans :

  • L’altération des mécanismes de défense vis-à-vis des bactéries.
  • La réduction de la vascularisation de la gencive
  • Le tabac provoque par ailleurs une perte osseuse qui est la plus marquée au niveau de dents antérieures.

Les patients fumeurs répondent moins favorablement aux traitements parodontaux (en particulier si la consommation de tabac est importante).

Le tabac est un élément que le praticien doit en tenir compte dans l’établissement de son diagnostic, de son plan de traitement et de son pronostic. Le patient doit être informé de ce facteur de risque et du bénéfice de l’arrêt de consommation de tabac.

Quelles sont les maladies liées à une mauvaise santé parodontale ?

Les études menées ces dix dernières années ont démontrée que les infections parodontales, qui sont des infections bactériennes, peuvent avoir une incidence sur la santé de l’organisme en général.

1/ Cardiopathies

Des études récentes menées chez des patients atteints de maladie parodontale suggèrent un risque accru de pathologie cardiaque avec en particulier un doublement du risque d’infarctus.

Les bactéries de gencives passent dans le sang et circulent en formant de petits caillots sanguins qui contribuent à obstruer les artères. La prévention ou le traitement doit être initié dès qu’une maladie parodontale est diagnostiquée chez un patient présentant un risque cardiaque.

2/ Diabète

Il est démontré que les personnes diabétiques sont plus susceptibles de développer des maladies parodontales, particulièrement si le diabète est mal équilibré. Le déséquilibre de la glycémie accroît la sensibilité aux infections. Les parodontites sont plus fréquentes, plus sévères et se développent plus rapidement chez les patients diabétiques. Il existe une relation à double sens : Une maladie parodontale peut induire des difficultés à équilibrer un diabète et la présence d’un diabète peut minorer l’efficacité du traitement parodontal. Ainsi, le traitement des parodontites peut contribuer à équilibrer le diabète et à réduire les doses d’insuline nécessaires. Les parodontites sont aujourd’hui reconnues comme une complication du diabète.

Contrôler les maladies parodontales en éliminant les bactéries causales peut améliorer le contrôle du diabète.

3/ Affections pulmonaires

Les risques connus de fragilité pulmonaire regroupent le tabac, l’âge, les pathologies qui dépriment le système de défense immunitaire. Les parodontites peuvent être un autre facteur de risque de pathologie respiratoire, en présence d’un terrain fragilisé par surinfection d’une lésion pulmonaire existante. Nous savons aujourd’hui que les infections buccales, incluant les parodontites, sont associées à l’augmentation du risque d’infection pulmonaire.

Quels sont les risques des maladies parodontales sur la grossesse ?

Les femmes enceintes sont plus sensibles aux gingivites du fait des variations hormonales.

Les symptômes s’installent habituellement au deuxième ou au troisième mois de grossesse avec des gencives qui deviennent rouges, sensibles et qui saignent facilement.
Il existe de plus en plus de preuves que les femmes enceintes atteintes de maladie parodontale sévère risquent de donner naissance à un enfant prématuré de faible poids.

Les femmes envisageant une grossesse doivent inclure dans leur bilan de santé une consultation parodontale afin d’établir un bilan et d’engager un traitement si nécessaire. Il est préférable de débuter une grossesse avec des gencives saines, d’éviter les gingivites et les maladies parodontales préjudiciables à la santé du fœtus.
Au cours de la grossesse la prévention est essentielle : une hygiène buccale rigoureuse est requise.

Photos Avant / Après

Original ImageAprès
Modified ImageAvant
Cas de greffe gingivale après une micro-chirurgie plastique parodontale